Exercices des biceps de la hanche

Les exercices des biceps de la hanche aident à développer de beaux muscles des jambes, en particulier leur partie supérieure. Grâce aux fesses gonflées et élastiques à l’arrière des cuisses (ZHB), le pantalon repose efficacement. Ils jouent un rôle important dans la silhouette, offrant un look sportif et ajusté. Cependant, pour bien mettre l’accent, les exercices de base impliquant ces muscles ne suffisent pas, ils doivent être complétés par des exercices isolants.

ischio-jambiers: caractéristiques et rôle d’un point anatomique de view

La fonction statique des quadriceps est basique. Par rapport à eux, les ischio-jambiers sont des muscles antagonistes. Le muscle biceps est impliqué dans le redressement de la cuisse de la jambe d’appui, il participe également au processus de rotation de la jambe inférieure vers l’intérieur et au travail de l’articulation de la cheville. Ce muscle se compose de têtes de différentes longueurs, qui forment le renflement du ZCH et en partie la dépression de la surface interne.

Les ischio-jambiers ont tendance à se raccourcir, ce qui est sa particularité. En conséquence, cela peut provoquer un développement anormal des muscles du dos, des douleurs en se penchant en avant ou en levant les jambes en position droite jusqu’à un angle de 90 degrés. Pour éviter de tels problèmes, vous devez travailler le muscle biceps fémoral (BMB), assurez-vous d’inclure des exercices d’étirement dans le programme d’entraînement. Cela fournira également une belle architecture musculaire.

Caractéristiques d’entraînement

Dans la plupart des cas, les exercices des ischio-jambiers impliquent les muscles du fesses et quadriceps (partiellement). Pour cette raison, l’entraînement général des jambes, qui est basé sur des exercices de base, devrait inclure des exercices d’isolement spécifiquement pour la DMB. Seulement dans ce cas, le développement des hanches sera correct et même sans déplacer l’accent sur aucune partie.

La meilleure option est la musculation. Mais à la maison, il est extrêmement difficile de trouver des exercices efficaces pour travailler les ischio-jambiers. Les fentes et les squats sans poids, même avec un grand nombre de répétitions, ne fourniront pas le même résultat que leurs homologues, mais aussi à l’aide d’un projectile (haltères, haltères). Cela ne vaut même pas la peine de parler d’exercices d’isolement, car des simulateurs spéciaux sont nécessaires pour les exécuter.

Avant de commencer les exercices, il faut échauffer les muscles! Courir ou marcher sur un tapis roulant incliné pendant quelques minutes (10-15) suffira à préparer les muscles à l’entraînement et à éviter les étirements.

Base pour l’entraînement les biceps

Les exercices indiqués dans ce matériel conviennent aux femmes et aux hommes, mais certaines nuances affectent le résultat.

Squats avec poids (position large)

L’exercice est effectué avec une barre et est basique. Lors de l’exécution, les muscles des cuisses, du dos, des abdominaux et des jambes sont travaillés. Cependant, des précautions doivent être prises car il existe une forte probabilité de blessure. Cet exercice est destiné aux athlètes expérimentés. En dernier recours, il ne doit être effectué que sous la supervision d’un entraîneur professionnel.

Les règles de l’exercice, qui doivent être strictement observées:

  • Dos droit, muscle la colonne lombaire et la presse dans un état tendu;
  • Le mouvement commence par le bassin, pas les genoux. Inclinez le bassin vers l’arrière selon le principe de la position assise sur une chaise;
  • Les jambes doivent être pliées approximativement à angle droit;
  • Gardez le genou immobile, il ne doit pas dépasser orteil, sinon les blessures ne peuvent être évitées;
  • Il y a un fort mouvement de poussée lors du levage de la barre. En même temps, le ZPB et le muscle des fesses sont bien ressentis. Les jambes reposent avec les talons sur le sol sans transférer le centre de gravité aux orteils.

Il est recommandé de vous entraîner à effectuer cet exercice sans poids ou en utilisant une barre corporelle. Cette « répétition » vous permettra de déterminer la largeur optimale des pieds pour la personne qui s’exerce, ainsi que l’angle de rotation des chaussettes lorsque la DMO est calculée au niveau maximum.

De plus , il faut tenir compte du fait que plus le squat est profond, plus le muscle fessier travaille. Par conséquent, les squats profonds conviennent mieux aux filles. Pour les hommes, il suffira de s’accroupir à un niveau où les cuisses sont parallèles au sol.

Squat avec des haltères

Ceci est une version allégée des exercices précédents, il convient donc aux débutants et à ceux qui veulent travailler sur ZCHB avec une implication minimale des fesses.

Règles d’exécution:

  • Les mains avec des coquilles sont abaissées et maintenues en position droite;
  • La position des pieds est parallèle les uns aux autres, légèrement plus large que les épaules.
  • L’accent est mis sur les talons (ne vous penchez pas en avant!).

Deadlift

Il est également appelé roumain. C’est un exercice d’haltères de base. En plus de tout le reste, il travaille efficacement les biceps de la hanche. Un niveau élevé de blessure, qui ne peut être évité qu’avec la bonne technique.

Règles d’exécution:

  • Dos droit (en raison de la déflexion , les vertèbres peuvent se déplacer);
  • La position des pieds est parallèle les uns aux autres, légèrement inférieure à la largeur des épaules;
  • Le début du mouvement est l’abduction de le bassin en arrière;
  • Les bras sont abaissés, redressés. En flexion / déformation, la barre est aussi proche que possible des jambes (elle glisse presque le long d’elles);
  • Au sommet, le bassin se tord en arrière, les fesses sont comprimées.

Exercices d’isolement

Ces contrôles maximisent l’efficacité de l’entraînement d’un muscle spécifique. Une bonne option dans ce cas est la flexion des jambes de la machine et l’hyperextension.

Hyperextension

En règle générale, l’exercice est inclus dans le programme d’entraînement des muscles rachidiens, mais s’il est légèrement modifié, il sera utile pour travailler les BMP et les muscles fessiers. La principale différence entre ce contrôle pour les ischio-jambiers est l’installation des coussinets de soutien de la machine parallèlement à la partie supérieure des quads.

Règles d’exécution:

  • Dos droit;
  • La position des bras – sur la poitrine dans un état croisé, peut également être serrée derrière la tête;
  • Les fesses sont tendues.
  • Le virage avant est effectué lentement et en douceur.

Cet exercice vous permettra d’obtenir des résultats tangibles, même si d’autres n’ont pas été efficaces.

Leg Curl

sur le simulateur en décubitus dorsal. Vous permet de travailler sur le DMB à la limite. Malgré la technique simple, le résultat sera impressionnant.

Comment faire:

  • Sur le simulateur, une position couchée est prise, face cachée. À l’aide d’un rouleau, les jambes sont fixées dans la zone de l’articulation de la cheville;
  • Le corps est pressé contre la surface du banc. En mouvement, il ne doit pas être soulevé, car cela peut entraîner des blessures;
  • Tous les mouvements sont effectués en douceur et sans hâte, sinon l’exercice ne sera pas efficace;
  • Sur le sommet inférieur , les genoux ne doivent pas être complètement redressés, les jambes sont toujours tendues.

Un entraînement des ischio-jambiers de haute qualité consiste en des exercices techniquement difficiles qui sont très dangereux pour les débutants. Par conséquent, les débutants doivent s’entraîner exclusivement sous la direction d’un entraîneur. Ce n’est que dans ce cas que les cours seront vraiment efficaces. De plus, s’entraîner avec un mentor expérimenté éliminera les blessures.

De plus, très soigneusement et soigneusement, il est nécessaire d’aborder les exercices pour les jambes et les biceps pour les personnes qui ont des maladies de la colonne vertébrale, de la hanche ou du genou. Il ne faut pas oublier que les principales tâches avant de commencer un entraînement sérieux sont la sélection correcte du poids et le respect de la technique de contrôle.

Programme d’entraînement pour les fibres musculaires rapides et lentes

Quel genre de gars les filles aiment-elles? Confiant et musclé. Si votre taille musculaire est faible, lisez cet article! Vous trouverez ici des séances d’entraînement impressionnantes et des conseils du super pro.

En ce qui concerne l’attention des filles, votre atout peut être l’entraînement musculaire, qui augmentera la masse musculaire et, avec lui, vos chances de gagner.

La loi de la sympathie est simple: les filles aiment les gars intelligents et gonflés. Si vous êtes intelligent, mais que votre masse musculaire a tendance à être nulle, alors votre petite amie regardera toujours dans la direction de ce jock avec des muscles en relief. Mais une fille peut-elle résister à son esprit multiplié par de gros biceps et des épaules gonflées? C’est vrai, elle n’aura aucune chance! C’est pourquoi nous avons préparé cet entraînement pour gagner de la masse musculaire spécialement pour vous et les conseils d’un entraîneur professionnel pour faire grossir les muscles.

Programme d’entraînement pour la croissance musculaire

Il n’y a pas de moyen universel pour entraîner les muscles qui vous permettent de maximiser l’augmentation de la taille et de la force. La recette de beaux muscles est composée de nombreux ingrédients individuels, tels que le type de corps et l’âge. Cependant, certaines directives générales peuvent vous aider à éviter le surentraînement, à améliorer la récupération musculaire après l’entraînement et à accélérer la croissance musculaire.

Tout d’abord, vous aurez besoin d’un programme d’entraînement complet pendant une semaine. Utilisez le plan de remise en forme suivant.

Bodymaster.ru recommande des plans d’entraînement:

L’une des principales raisons pour lesquelles les athlètes ne peuvent pas obtenir le physique dont ils rêvent est qu’ils passent trop de temps à s’entraîner. Soit ils font trop de séries, s’entraînent trop longtemps ou s’entraînent trop souvent. La masse musculaire augmente pendant le repos. Quel est leur résultat? Surentraînement! Leurs muscles ont cessé de croître et leurs indicateurs de force restent immobiles. Et dans les cas les plus graves, ces futurs bodybuilders risquent de perdre leur masse musculaire, de souffrir de maladie et / ou de dépression.

Beaucoup de gars dans le gymnase ne comprennent pas qu’après chaque entraînement, leur corps doit récupérez d’abord avant qu’il ne puisse grandir … Et cela est vrai non seulement pour les muscles, mais aussi pour le système nerveux central.

 

Imaginez un grand trou dans le sol. Ce sont des micro-blessures dans vos muscles, reçues pendant l’entraînement. Reconstruire complètement le muscle signifie remplir ce trou dans le sol, et le renforcement musculaire ne peut être fait qu’en faisant un monticule au-dessus du trou enterré. Lorsque vous êtes trop zélé dans la chaise berçante, vous creusez un trou trop énorme à combler, ce qui signifie que vous n’avez pas la possibilité d’accumuler un tas de muscle sur son sommet! Cela ne signifie pas que vos muscles se développent mal. Ils poussent selon les besoins, mais le trou est trop grand.

Cela arrive aussi: après avoir regardé les photos de Ronnie Coleman ou d’Iron Arnie, un débutant commence à s’entraîner selon leurs programmes, puis se demande pourquoi s’armer les muscles ne poussent pas? C’est parce que l’un d’eux est un professionnel et l’autre est un débutant. Et avec la même persévérance avec le même programme, ils obtiendront des résultats différents.

Ces gros gars des couvertures du magazine s’entraînent deux fois par jour, six jours par semaine, faisant 20 séries ou plus pour chaque partie du corps! P >

Un athlète inexpérimenté pense ainsi: « Si ces méthodes d’entraînement musculaire les ont rendus si grands, alors les mêmes principes devraient fonctionner pour moi! ».

Beaucoup ne comprennent pas que tout cela est associé aux stéroïdes, aux hormones de croissance et à de nombreux autres médicaments en combinaison avec une génétique idéale. Et ils n’ont peut-être pas de travail ou d’école à craindre.

 

Les professionnels peuvent faire beaucoup plus d’exercice que la plupart des gens sans subir d’effets secondaires. Leur programme d’entraînement musculaire est parfois écrasant pour les débutants, et parfois complètement dénué de sens pour les culturistes non compétitifs. Essayer de suivre la formation des bodybuilders professionnels se terminera en désastre pour la plupart, laissant beaucoup de déçus, et certains abandonneront simplement la musculation.

Comment entraîner correctement vos muscles

Alors, quoi est le système d’entraînement idéal pour la croissance musculaire et la force? Vous trouverez ci-dessous les règles de base à suivre lors de la création de votre propre plan d’entraînement pour éviter le surentraînement et optimiser la croissance musculaire. Notez que ces directives conviennent aux bodybuilders non stéroïdiens.

Première règle: ne faites pas plus de 4 jours par semaine

Vous n’avez tout simplement pas besoin de vous entraîner plus de 4 jours par semaine. semaine. Pour certaines personnes ayant une faible capacité de récupération musculaire après l’entraînement, il est généralement préférable de ne s’entraîner que 3 jours par semaine. Entraînez-vous quand cela vous convient, mais faites attention à la règle n ° 2.

Deuxième règle: ne vous entraînez pas plus de 2 jours d’affilée


Après deux jours consécutifs au gymnase, vous avez 1 à 2 jours de congé. Ceci est nécessaire pour une récupération musculaire complète après l’entraînement. Si la personne moyenne s’entraîne 3 à 4 jours de suite, son système immunitaire est compromis, ce qui rend les gens plus vulnérables aux maladies ou aux blessures.
N’oubliez pas que vous ne grandissez pas dans le gymnase, mais à la maison pendant que vous vous reposez. Seules des expériences personnelles nous permettront de trouver la dynamique et la fréquence d’entraînement optimales.

Cette règle est facile à comprendre grâce à l’effet de la Supercompensation, la période post-entraînement, pendant laquelle la fonction entraînée a un indicateur plus élevé que le niveau initial.

À chaque entraînement, les fibres musculaires sont détruites, les nutriments essentiels sont épuisés. Cela conduit à une baisse de fonctionnalité. À partir de maintenant, votre corps récupérera activement, augmentant la synthèse des protéines musculaires pour reconstruire le tissu musculaire, vous ramenant à la ligne de base.

Une période de supercompensation s’ensuit, pendant laquelle votre fonctionnalité dépasse la ligne de base. Cela signifie que vos muscles se développent plus rapidement qu’auparavant. Le prochain entraînement est mieux fait à ce moment précis.

La troisième règle: les entraînements ne doivent pas durer plus de 60 à 75 minutes

Il existe des preuves scientifiques qu’après cette période, les niveaux de testostérone dont vous avez besoin pour la croissance musculaire commencent à diminuer et le cortisol, une hormone qui décompose les protéines et favorise le stockage des graisses, augmente fortement.

Votre corps commence à produire du cortisol en réponse au stress, à la fatigue et à une activité physique excessive, alors rappelez-vous que la règle du moins est mieux. Sinon, cette hormone réduira vos performances, ce qui rendra plus difficile l’obtention d’un état anabolisant favorisant la croissance après l’exercice.

De plus, il n’y a aucune raison de faire de l’entraînement musculaire pendant une longue période. Si c’est le cas, vous faites peut-être beaucoup d’ensembles et / ou d’exercices, ou vous socialisez trop dans la salle de sport. Si vous voulez vraiment être un gars dur et excité, venez à la salle de sport pour vous entraîner. Faites d’abord ce qui est nécessaire, et ensuite seulement échangez des nouvelles.

Si les règles d’entraînement précédentes portaient sur la planification, maintenant la réponse directe à la question «comment entraîner les muscles?

Exécuter non plus de 9 approches de travail pour les grands groupes musculaires et pour les petits groupes musculaires – pas plus de 5-6. Tout d’abord, soyons clairs, 7 à 9 séries dans ce cas signifie 3 séries pour trois exercices, et non trois exercices pour 9 séries. Si vous vous concentrez et concentrez 100% de vos efforts mentaux et physiques sur chaque série d’exercices, il n’y a aucune raison de faire plus de séries.

Ceux qui font 12, 15 ou 20 séries pour les grands groupes musculaires sont s’entraîner simplement pas assez assidûment, sinon ils n’auraient pas été capables de supporter autant de séries. Tout ce qui dépasse les limites nécessaires n’entraînera pas les muscles, mais ne fera que réduire votre capacité à récupérer de l’exercice. En conséquence, vous pouvez oublier la croissance musculaire après l’entraînement.

Quatrième règle: effectuez des exercices complexes avec des poids libres

Ces exercices impliquent plusieurs groupes musculaires dans le travail à la fois. Et les poids libres sont les meilleures aides pour la mise en forme du corps et la croissance musculaire. Les athlètes ont obtenu des résultats impressionnants dans les années 50, 60 et 70 uniquement avec des haltères et des haltères.

Cela est dû au fait que l’équilibre et la concentration nécessaires pour soulever des poids libres ont plus de muscle, plus de fibres musculaires et sont énergisants ; le système nerveux est plus fort que les machines d’exercice et les blocs.

Demandez aux gars que vous connaissez comment ils ont construit des muscles aussi volumineux. Presque tout le monde dira qu’ils ont construit la majeure partie de leur masse grâce à des exercices de base tels que le développé couché, le soulevé de terre, le squat, le pressage debout, le pli sur une ligne, le flexion des biceps et le développé couché français avec des haltères. Il n’y a rien de mal à utiliser des machines et des blocs, mais si vous voulez vraiment impressionner, choisissez des poids libres dans votre entraînement pour la croissance musculaire.

Règle 5: Faites principalement 6 à 12 répétitions

Des études ont montré que travailler avec un petit nombre de répétitions (jusqu’à 5-6) ont tendance à augmenter la force, et les répétitions élevées (13-20) renforcent l’endurance musculaire. Les deux options favorisent la croissance musculaire, mais la meilleure hypertrophie musculaire peut être obtenue en travaillant dans la gamme 6-12 rep.

Dans ce cas, les fibres musculaires sont en tension pendant la durée idéale, et le une charge avec une stabilité suffisante affecte la croissance. Dans un ensemble de travail, l’échec musculaire peut être atteint entre 6 et 12 répétitions. Pour en savoir plus sur l’échec musculaire, lisez l’article sur l’entraînement à l’échec.

Règle 6: Tenez-vous toujours à la technique

Effectuer correctement tous les exercices vous assurera d’entraîner exactement les muscles que vous souhaitez travailler au lieu de perdre du temps. Quiconque « jette » le poids tout en effectuant l’extension des bras sur les côtés avec des haltères en se tenant debout ou en soulevant la barre pour les biceps ne fait que duper lui-même. Un poids plus léger et une technique correcte peuvent produire des résultats musculaires exceptionnels, tandis que plus de poids et de balancement ne créent que l’illusion de force.

Bien sûr, il est parfois nécessaire d’utiliser un arraché dans des limites raisonnables, par exemple lorsque le refus a déjà été atteint et vous devez faire quelques répétitions supplémentaires.

Quels exercices augmentent la puissance

Toutes les activités physiques, montrées en cas de dysfonction érectile, impliquent l’accélération obligatoire de la circulation sanguine dans les organes pelviens. Certains experts conseillent, en plus du complexe domestique pour améliorer la puissance, d’ajouter des charges sur les muscles du dos (principalement sur le bas du dos) et de la région abdominale. Les éléments suivants sont considérés comme utiles pour la libido masculine et l’érection :

  • squats;
  • fentes;
  • exercices de cyclisme;
  • étirement de l’aine

Squats

Pour améliorer une érection, il faut toujours accélérer la circulation sanguine dans le bas de l’abdomen, donc les squats sont les principaux exercices pour la puissance masculine, si vous ne considérez pas le complexe de Kegel. Combiner squats et mouvements pelviens permet de les rendre plus efficaces en impliquant les muscles du périnée. L’algorithme est le suivant:

  1. Les jambes sont légèrement plus larges que les épaules, les orteils en avant.
  2. Pliez lentement les genoux, tombant à leur niveau
  3. Avec une expiration, balancez votre bassin vers l’avant, avec une inspiration – vers l’arrière. Répétez 5 fois, levez-vous.

Rotation du bassin

Les experts recommandent de commencer les exercices de puissance à la maison en réchauffant simplement les muscles pelviens et les muscles abdominaux profonds. De simples rotations de la hanche stimulent la circulation sanguine, aident à étirer les ligaments, renforcent les muscles du tronc , que les hommes oublient souvent d’entraîner. Avec vos jambes écartées de la largeur des épaules, vous devez faire pivoter le bassin, d’abord dans le sens des aiguilles d’une montre pendant une minute, puis dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Essayez de garder le haut de votre corps stable et vos genoux rembourrés. La durée de l’exercice est de 5 minutes.

Tractions à quatre pattes

Il est difficile de restaurer sa pleine puissance sans faire travailler les muscles du bas-ventre. Pour ce faire, les médecins suggèrent d’essayer un exercice de gymnastique, qui a un bon effet sur la circulation sanguine dans la moelle épinière et les muscles abdominaux profonds, aide à la production d’hormones sexuelles. Il est nécessaire d’effectuer les actions décrites ci-dessous pendant 2-3 minutes. Le principe de fonctionnement est simple:

  1. Mettre l’accent sur les genoux et les paumes: ces dernières sont sous les épaules, et le support des jambes doit être sous le bassin.
  2. Serrez votre estomac, assurez-vous que la colonne vertébrale est dans une position uniforme.
  3. Inspirez, tirez le genou vers la poitrine sans perdre l’équilibre.
  4. À l’expiration, revenez à la position de départ, effectuez les mêmes actions de l’autre côté.

 

Incline au sol

Les effets directs sur l’inclinaison de la circulation sanguine dans le bassin ne contribuent pas à améliorer la conduction dans la moelle épinière, aident à maintenir une puissance normale et réchauffent le dos muscles. Commencez à pratiquer les inclinaisons avec 20 répétitions à un rythme lent, en regardant attentivement la colonne vertébrale, et tous les 3 jours, ajoutez 5 répétitions. Vous devez atteindre 50 répétitions sans interruption. Cet exercice physique peut être inclus dans le bloc d’exercices du matin. L’algorithme est simple:

  1. Écartez vos jambes de manière à ce qu’il y ait 2 longueurs de pied entre elles.
  2. Placez vos bras à la taille, ou ouvrez et restez parallèle à le sol (cela augmentera la charge sur le dos).
  3. En gardant la colonne vertébrale droite (il est particulièrement important de ne pas faire l’arc lombaire), faites des plis rapides vers le bas aussi bas que possible.

Lever les jambes derrière la tête en position couchée sur le dos

Avec une tension constante des muscles du bas du dos dans le corps masculin, la conduction de la moelle épinière est perturbée, une innervation des organes pelviens est observée et une relaxation et des étirements sont nécessaires pour rétablir l’état correct. Un simple exercice pour améliorer la puissance a un effet positif dans ce domaine:

  1. Allongez-vous sur le dos, les bras le long du corps.
  2. Commencez à lever les deux jambes en même temps , en essayant de les jeter directement derrière la tête.
  3. Sentant un étirement dans le bas du dos, allongez-vous pendant 30 secondes dans cette position de «pli». Répétez 3 fois.
  • Comment retracer votre téléphone
  • 10 produits très nocifs qui ne sont pas
  • Teinture des cils

Plie squats

La chorégraphie classique est utile non seulement pour les femmes – les hommes qui veulent avoir une vie sexuelle normale doivent également maîtriser quelques éléments du bloc de base. L’essentiel est le pli: accroupi, pendant lequel les muscles de l’anus et tout le plancher pelvien, la région abdominale et la colonne vertébrale sont sollicités. Il est effectué lentement, la respiration est régulière. La phase initiale est de 4 répétitions, la dernière étape est de 20. La technique de l’exercice pour améliorer la puissance est la suivante:

  1. Écartez vos jambes à la largeur des épaules, élargissez vos pieds autant que possible des hanches.
  2. En douceur, en comptant jusqu’à 8, descendez en créant un parallèle des hanches avec le sol. Genoux levés, dos droit, ventre tendu.
  3. Revenez sous la même facture.

Papillon

Un excellent exercice de force pour améliorer la puissance peut être trouvé dans les complexes d’étirement. Il est effectué après l’échauffement, car les ligaments froids peuvent être endommagés par de telles actions. La durée de l’exercice est de 2 minutes. Répétez par intermittence 3 fois. Algorithme de travail:

  1. Asseyez-vous sur les fesses, alignez les pieds. Genoux pliés sur les côtés.
  2. Serrez les talons à l’entrejambe.
  3. Expirez, appuyez vos mains sur vos genoux, en essayant de les abaisser au sol. Attendez 30 secondes.
  4. Pendant l’inhalation, essayez de rapprocher vos genoux pour éviter la pression de la main.

La quantité de protéines nécessaire par jour pour la croissance musculaire

Un apport calorique accru et des quantités adéquates des bons glucides sont bien plus importants. La recherche scientifique suggère de consommer 2 à 2,5 grammes de protéines par kilo de poids corporel sec pour une croissance musculaire réussie.

En prime, consultez notre programme de musculation complémentaire d’Evgeny Avvakumov. De courtes vidéos à ce sujet sont présentées ci-dessous. Ce sera le suivi parfait de votre programme de renforcement musculaire actuel.

Combinez les principes d’entraînement musculaire ci-dessus avec une bonne nutrition, un repos adéquat et une supplémentation cohérente pour développer le muscle le plus serré et le plus volumineux possible. imaginez jamais. … Et la confiance que vous gagnez grâce à la formation vous permettra d’atteindre n’importe quel objectif. C’est à vous de décider!

Exercices du matin

Pour améliorer la santé des hommes, les experts recommandent de diviser tous les exercices qui aident à augmenter la puissance en 2 groupes: le premier est un élément d’échauffement qui est effectué le matin. L’autre consiste en des exercices plus complexes visant à restaurer la fonction sexuelle. Le matin, vous devez faire ce qui suit tous les jours:

  • Allongé sur le dos, levez la jambe droite pour que l’orteil tendu regarde le plafond. Écrivez des cercles avec votre pied dans le sens des aiguilles d’une montre pendant 15 secondes et vice versa. Répétez 5 fois pour chaque jambe.
  • Resserrez les muscles de l’abdomen et du périnée en position verticale. Gardez cette sensation, marchez pendant une minute, en élevant vos genoux au niveau de vos hanches.
  • Allongé sur le dos, tenez-vous debout sur le pont. Arrachez vos jambes du sol en alternance pendant exactement une minute, sans perdre l’équilibre.
  • Comment passer d’un fonds de pension non étatique à un autre
  • Combien est déduit du salaire à la Caisse de pension – le montant des cotisations et des taux supplémentaires
  • Comment utiliser l’huile de coco pour l’eczéma